Le héros de notre interview d’aujourd’hui est Ulrich Fischer, un partenaire allemand de 75 ans ayant le rang de Purple Diamond . Il a partagé les moments les plus difficiles et les plus amusants de son travail, et a également parlé du mauvais côté de la consolidation d’équipe et de ses objectifs pour l’avenir.

Comment êtes-vous devenu un partenaire de PLATINCOIN?

Cela s’est passé en mai 2017, alors que personne n’avait encore entendu parler de l’entreprise. Je suis moi-même originaire d’Allemagne, et les toutes premières réunions PLATINCOIN ont eu lieu là-bas. C’est mon parrain Dirk Fricke et, bien sûr, Alex Reinhardt lui-même qui m’ont convaincu de faire un essai dans l’entreprise. Alex Reinhardt ne peut pas se passer de son charisme! Mais ce n’est pas seulement dans ce cas, bien sûr. Comme tout le monde, j’ai toujours rêvé d’obtenir la liberté financière et d’assurer mon avenir. Et PLATINCOIN est la seule entreprise, de mémoire, qui le permet vraiment.

À l’époque, vous n’aviez aucune expérience du marketing de réseau? 

Non, je ne l’ai pas fait. J’ai travaillé dans le marketing en ligne pendant 15 ans auparavant, mais je n’ai pas réussi à atteindre mon objectif financier et je n’étais pas satisfait de mes revenus. J’ai donc dû dire adieu au marketing sur Internet et je suis parti à la recherche de nouvelles possibilités de revenus. PLATINCOIN est la société réglementée la plus sûre sur le tout nouveau marché des crypto-monnaies. Son écosystème est unique. La plupart des sociétés de marketing ne promettent que des résultats, mais PLATINCOIN les donne tout de suite. Je n’ai donc pas du tout regretté d’avoir quitté le marketing en ligne pour ce domaine.

Combien de partenaires avez-vous en ce moment? De quoi êtes-vous le plus fier?

Aujourd’hui, j’ai plus de 3200 partenaires dans ma structure. C’est déjà quelque chose dont on peut être fier. Surtout si l’on considère le fait que j’ai déjà 75 ans. Pour l’instant, je suis un  Purple Diamond, mais je vise le rang de  Black Diamond et je suis sûr que j’y arriverai bientôt. Grâce à PLATINCOIN, je me suis fait beaucoup d’amis en plus des relations d’affaires! Sérieusement. Je n’ai jamais eu autant d’amis que maintenant, même à l’école. 

Qu’est-ce qui vous a paru le plus difficile dans votre travail? En règle générale, les gens disent que les plus gros problèmes étaient au début…

Oui, je suis en partie d’accord avec eux. Les débuts sont toujours difficiles. Mais il est tout aussi difficile de convaincre chaque fois de nouvelles personnes de pénétrer sur un marché dont elles ignoraient l’existence. Même si la blockchain et les crypto-monnaies sont en plein essor aujourd’hui, beaucoup ne les connaissent toujours pas. Il y a beaucoup de méfiance pour cette raison, car les gens ne comprennent pas comment ils fonctionnent.

Partagez tout bon souvenir que vous avez de PLATINCOIN. De quoi vous souvenez-vous en particulier?

Les moments les plus mémorables pour moi ont été l’événement 2018 à Dubaï et l’événement 2019 à Prague. Ressentir l’enthousiasme de milliers de partenaires a été une expérience unique. J’étais inspiré et plein d’énergie pour les années à venir!

J’avais aussi beaucoup de moments de plaisir en tête. Lorsque vous travaillez avec une équipe d’amis et de supporters dévoués, les possibilités sont innombrables. Par exemple, un entrepreneur nous a un jour acheté un gros paquet, mais a souligné qu’il ne s’engagerait jamais, sous aucun prétexte, dans le marketing. Bien sûr, dix jours plus tard, il m’a appelé pour me dire qu’il avait trois amis qui voulaient aussi s’inscrire. Lorsque nous nous sommes rencontrés, je lui ai rappelé en plaisantant sa déclaration de marketing et nous avons ri ensemble. Ce « jamais » s’est avéré être l’un des meilleurs partenaires de ma structure aujourd’hui. 

Avez-vous déjà été déçu par votre équipe, par vous-même ou par l’entreprise elle-même?

Hmm, rien ne me vient à l’esprit. Je suppose que je n’ai pas connu de réelles déceptions en travaillant à PLATINCOIN. Le fait qu’il faille un certain temps pour atteindre les objectifs fixés a toujours été évident. Ainsi, si je n’atteins pas un objectif immédiatement, je ne suis jamais déçu par moi-même ou par quelqu’un d’autre – je continue simplement à travailler. Pour cette raison, la déception ne m’est pas familière.

Y a-t-il de la concurrence entre vos partenaires? Comment les expériences sont-elles partagées?

L’esprit de compétition fait partie intégrante de tout marketing. Qu’en est-il du marketing… des affaires et du développement en général! Trouvez ne serait-ce qu’un seul domaine de la vie où il n’y aurait pas de rivalité et je vous dirai que c’est un domaine mort. La concurrence est un très bon facteur de motivation, elle vous aide à avancer et non à stagner. Chez PLATINCOIN, la rivalité est amusante car tout le monde en profite.

Sur cette base, nous avons un échange d’expériences. Si la rivalité est l’accélérateur, le partage d’expérience est le carburant du moteur du marketing. Personnellement, je m’inspire des expériences réussies de mon parrain et de mes partenaires de haut niveau. En observant les autres et en apprenant de leurs victoires et de leurs erreurs, nous atteignons toujours plus rapidement notre objectif. L’échange mutuel d’expériences en PLATINCOIN est donc vital et continu.

Comment décririez-vous votre équipe? En êtes-vous fier?

Je suis très fier que tous les membres de mon équipe soient des amis. Je suis également fier qu’ils aient pris la décision de changer leur vie en premier lieu. Malheureusement, la plupart des gens n’ont pas le courage de quitter leur zone de confort, même si celle-ci ne leur apporte plus vraiment de confort depuis longtemps. Tous les membres de mon équipe sont donc des leaders et des personnes moralement fortes, car ils n’ont pas eu peur de prendre des risques. Je suis heureux qu’il y ait de plus en plus de personnes comme ça dans le monde. Chacun mérite de vivre la vie qu’il souhaite!