Un article passionnant sur la cryptomonnaie est apparu dans un journal connu au Kazakhstan. Dans cet article Alex Reinhardt parle des règles importantes du travail avec des actifs numériques et partage également son avis sur l’avenir de régulation de la cryptomonnaie dans les pays de CEI. Nous publions la traduction de cet article dans notre blogue spécialement pour notre communauté. 

Tout ce que vous voulez savoir sur la cryptomonnaie mais ne savez pas à qui la demander

Si le sujet de la monnaie numérique vous intéresse, mais que vous ne savez pas par quoi commencer et si vous vous posez une question si ça vaut le coût de sauter dans ce train qui est déjà en marche, alors cette information est pour vous. 

Alors voyons ce qu’est la cryptomonnaie, comment et où l’acheter et comment la stocker. Le capital-risqueur et le fondateur du système crypto PLATINCOIN Alex Reinhardt nous explique les règles à respecter quand on achète de la cryptomonnaie et donne son avis sur ce qui va se passer au Kazakhstan une fois la cryptomonnaie sera légalisée là bas.

Qu’est-ce que la cryptomonnaie et comment elle fonctionne

La cryptomonnaie – c’est à la fois un actif numérique et le système de paiement qui utilise la cryptographie pour chiffrer les données. À la base de la cryptomonnaie se trouve la technologie du réseau de distribution ou, autrement dit, la blockchain. La cryptomonnaie est considérée comme une alternative à la monnaie fiduciaire distribuée par les banques centrales des pays.

Toutes les transactions en cryptomonnaie existent uniquement en forme des données numériques et sont sauvegardées dans la blockchain, avec un accès ouvert à tous ceux qui désirent les consulter en ligne- c’est pourquoi le blockchain est connu en tant qu’un système transparent et décentralisé.

La première fois qu’on a parlé d’utiliser la cryptographie dans le système de paiement était en 1990, et le 31 octobre 2008 le white paper du Bitcoin signé par Satoshi Nakamoto,le créateur de la première cryptomonnaie qui a désiré de garder son identité anonyme, a été présenté. Cette date ainsi que le 3 janvier 2009 quand  le Bloc Genesis a été créé, ce sont les moments clés dans l’histoire du Bitcoin. Dans ce document le Bitcoin a été présenté en tant qu’un nouveau système des transactions financières électronique décentralisé, où les transactions se passent directement entre les deux parties concernées, sans les tiers. Le lancement du Bitcoin a désigné le début de la nouvelle époque financière dont nous avons la chance d’être témoins.

Aujourd’hui dans plusieurs pays on peut déjà payer en cryptomonnaie. Cependant  la cryptomonnaie monnaie n’est pas totalement légalisée dans aucun pays. Ainsi, au Kazakhstan la cryptomonnaie n’est pas autorisée mais n’est pas interdite non plus au niveau de la loi. Néanmoins il est pour l’instant impossible d’effectuer les transactions financières avec de la cryptomonnaie là bas.

Bitcoin est la cryptomonnaie la plus connue mais elle est loin d’être unique. Aujourd’hui il existe plus de 10 000 cryptomonnaies dans le monde, dont les plus connus sont: Ethereum, Ripple, Tether et Stellar.

Dictionnaire des termes crypto.

Blockchain (la chaîne des blocs trad. ang.) – c’est un registre de distribution constitué de blocs, dont chacun garde les informations sur les transactions. Chaque nouveau bloc est lié avec le précédent. Cette chronologie ne paît pas être rompue ou changée, car sinon les données du réseau deviennent invalides.

Mining (le minage de la cryptomonnaie) – le processus de recherche du block dans la blockchain de la cryptomonnaie. Les mineurs – c’est sont les gens avec leurs appareils du minage qui reçoivent une récompense en cryptomonnaie pour avoir trouvé un block.

Altcoin – le terme qui décrit tous les actifs numériques alternatifs au Bitcoin. Les premiers altcoins sont apparus en 2011, c’étaient Litecoin et Namecoin.

Bitcoin- la première cryptomonnaie, sortie en 2009 et créée par une personne (ou un groupe de personnes) portant le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Actuellement Bitcoin est un leader du marché avec une part de 59%. 

Où et comment acheter de la cryptomonnaie

Il existe plusieurs moyens d’acheter de la cryptomonnaie. Le plus populaire est les plateformes de bourses crypto. Cependant il est important de signaler que ce moyen n’est pas le plus sécurisé à cause des attaques fréquentes des hacheurs. Un autre facteur qui n’est pas en faveur des plateformes- une vérification d’identité obligatoire exigée. 

Un autre moyen d’acheter la cryptomonnaie – c’est les plateformes décentralisées P2P, qui lient les acheteurs et les vendeurs. Ne dès plus populaire de certes plateformes est LocalBitcoins, dont le volume des transactions dépasse les 20 millions de dollars et était de 120 millions de dollars au plus haut. Sur LocalBitcoins on peut trouver les vendeurs de la cryptomonnaie en ligne ou hors-ligne. 

Où et comment stocker la cryptomonnaie

Souvent on parle des portefeuilles pour stocker la cryptomonnaie cependant ce n’est pas le terme tout à fait exact du point de vue technique. Les coins sont stockés dans la blockchain et le porte-feuilles, quant à eux, contiennent des données importantes qui permettent aux utilisateurs d’avoir accès à ces moyens à l’intérieur de la blockchain et garantissent le stockage sécurisé sous conditions de bonne utilisation. 

Il existe plusieurs types de portefeuilles crypto:

  • mobile
  • desktop
  • matériel 
  • en papier
  • en ligne
  • compte en bourse

On dit que le moyen le plus sécurisé de stocker les coins  est un portefeuille matériel ou en papier, car les clés sont hors-ligne et sont protégées au maximum de vol. Cependant on utilise les portefeuilles en ligne ou les portefeuilles de bourse pour les petites  transactions quotidiennes.

Comment échanger la cryptomonnaie

Il existe plusieurs moyens d’échanger la cryptomonnaie contre la monnaie fiduciaire: sur les sites de changes en ligne, à l’aide des services P2P ou des distributeurs automatiques crypto. Si pour les deux premiers il faut avoir accès à internet, pour le dernier ce n’est pas nécessaire. D’ailleurs depuis le début du 2021 le nombre des distributeurs de cryptomonnaie dans le monde a augmenté de 71,7%, passant de 13 993 à 24 030 distributeurs. Au Kazakhstan il n’y a que trois distributeurs actuellement: deux à Almaty et un à Astana.

Qui a déjà réussi à gagner des millions en cryptomonnaie

Quand la cryptomonnaie n’était pas encore populaire et son coût ne dépassait pas 200 dollars, il y avait des gens qui tenaient leurs comptes en cryptomonnaie, et aujourd’hui ils sont au top de la liste Forbes. 

Par exemple Vitalik Buterin âgé de 27 ans, dont la fortune est de 850 millions de dollars. En 2011 il a commencé à s’occuper des projets de la blockchain, et en 2015 il a créé sa propre cryptomonnaie Ethereum qui est la deuxième cryptomonnaie la plus populaire au monde.

Les jumeaux Cameron et Tyler Howard Winklevoss qui ont fait le procès contre Zuckerberg en l’accusant d’avoir volé leur idée du réseau social, ont investi la somme de 11 millions de dollars gagné grâce au procès en 2012 dans le Bitcoin. Selon les experts, aujourd’hui chacun d’entre eux détient 1,4 milliards de dollars.

Parmi des milliardaires de la cryptomonnaie il y a également l’investisseur Matthew Roszak qui a acheté les premiers Bitcoins en 2012. Aujourd’hui son capital est estimé à 1,2 milliards de dollars en bitcoins. 

Ce qu’il faut savoir si vous avez décidé d’acheter de la cryptomonnaie 

Alex Reinhardt

« Peu de gens sachent comment gagner grâce à la cryptomonnaie. Tout le monde semble jouer à un jeu de hasard et sont surpris quand ils perdent. Je dis toujours: vous devez décider si vous jouez à un jeu ou si vous faites une affaire. Si vous jouez, ne soyez pas surpris par les défaites. Si vous faites du business, vous devez le faire selon les règles qu’il faut bien connaître. »- dit l’homme d’affaires Alex Reinhardt. 

Gardez vos actifs en cryptomonnaie durant trois-quatre ans quoi qu’il arrive: même si votre maison a brûlé, ou s’il vous faut de l’argent pour la nouvelle voiture – peu importe. Si tu achètes de la cryptomonnaie il faut la garder- c’est un règle d’or d’un investisseur en crypto.

Diminuez vos risques

Choisissez une seule date et achetez ce jour-là une cryptomonnaie. Peu importe combien elle coûte, qu’elle soit en hausse ou en baisse. En achetant régulièrement vous diminuez les risques: une fois en achetant plus chers, l’autre moins chers. De toute façon dans trois ans le taux de la cryptomonnaie augmentera et vous vous retrouverez en positif. 

Dans trois ans vous aurez assez d’expérience pour comprendre comment fonctionne le marché. Vous allez arrêter d’écouter des médias et que la Chine sanctionne le bitcoin ou ce que en dit je sera plus important.

Concevez votre stratégie

La cryptomonnaie et votre gaine avec ne dépendent pas réellement d’Elon Musk ou des systèmes bancaires mondiaux. La seule chose dont votre réussite dépend est votre stratégie. Si vous n’en avez pas, vous commencez à écouter d’autres gens, en essayant de  lire et d’analyser en panique les actualités. La cryptomonnaie est déjà sur le marché depuis 13 ans. La blockchain et le bitcoin sont décentralisés- il est impossible de les supprimer. Ils vont exister encore mille ans. Tout le monde veut savoir si le taux de  bitcoin va augmenter ou baisser. Il va augmenter, tout comme il va baisser. Il sera en hausse et en baisse. Le marché de cryptomonnaie – c’est un jeu pour les siècles à venir et, à la fois l’espace des affaires, il vous faut juste comprendre si vous voulez jouer à ça ou si vous voulez faire du business. 

Soyez patient

Je ne sais pas pourquoi, mais souvent les gens préfèrent gagner 30 dollars par jour plutôt qu’un million de dollars en trois ans. Et cette mentalité crée un problème car elle tue tous les commencements. Il faut avoir de la patience et cultiver ses connaissances en finance pour gagner sans avoir à céder aux émotions. J’ai assez de patience car j’ai suivi une bonne formation en économie et j’ai de l’expérience. Et c’est eux qui me disent qu’il n’y a pas d’argent facile, il faut travailler.

Quand les pays de CEI autoriseront la cryptomonnaie

Aujourd’hui il n’y a qu’à Biélorussie que la cryptomonnaie est autorisée complètement. L’autorisation partielle en Russie signifie qu’on a le droit d’acheter de la cryptomonnaie mais on n’a pas le droit de l’utiliser pour payer un article ou un service. À Kirghizistan on pourra ouvrir un compte en cryptomonnaie en banques, mais payer les articles avec de la cryptomonnaie dans le pays est interdit. En Ouzbékistan on peut effectuer l’achat ou la vente de la cryptomonnaie uniquement sur les plateformes de la bourse crypto. Dans les autres pays de CEI il n’y a pas d’autorisation établie mais il n’y a pas d’interdiction non plus pour la cryptomonnaie. 

« La cryptomonnaie – c’est l’avenir- dit Alex Reinhardt- Le pays qui apprendra à s’en servir gagnera des milliards supplémentaires dans son budget. Quand le pays commence à avoir de l’argent, il  y a toujours des nouvelles opportunités qui se présentent et le niveau de vie de la population s’améliore nettement. La cryptomonnaie permet à la société de devenir plus libre. C’est pour ça que son autorisation dépend de la direction du développement dont le pays choisit. La cryptomonnaie ce n’est ni bien ni mauvais. C’est un outil qu’il faut savoir manier avec aisance. La question qui se pose est: est-ce que le pays souhaite apprendre à s’en servir et a créé une infrastructure à cette occasion pour recevoir, par exemple, les taxes supplémentaires et développer le secteur des innovations? Donc l’autorisation va dépendre du vecteur de développement de chaque pays en question »- ajoute l’homme d’affaires.

Quels sont les perspectives pour Kazakhstan en cas d’autorisation de la cryptomonnaie

Au Kazakhstan la cryptomonnaie ne peut pas être un moyen de paiement mais il a un statut d’un bien. Une loi obligeant les détenteurs de la cryptomonnaie de payer une taxe existe et une autre loi qui obligera les mineurs de la cryptomonnaie, qui sont de plus en plus nombreux, à payer une taxe est en vue. 

« J’espère vraiment que la cryptomonnaie sera autorisée au Kazakhstan. Je suis allé au Kazakhstan et je sais qu’il y a des gens avec un bon sens d’affaires là-bas. Ils ont un envie de se développer, une énergie et un intérêt envers les technologies et le progrès- dit Alex. – Qu’est-ce que l’entrée plus sûre sur le marché de la cryptomonnaie pourra apporter au Kazakhstan? Premièrement, l’augmentation du budget du pays grâce aux taxes nouvelles. Deuxièmement, les nouveaux outils pour mener les affaires au niveau mondial pour tous les détenteurs de la cryptomonnaie. En utilisant la c’est ils pourront mener les affaires avec la Chine, l’Inde, l’Afrique sans le recours aux banques qui contrôlent actuellement le flux d’argent. L’autorisation de la cryptomonnaie attirera des investissements supplémentaires pour les affaires locales, pour le développement des innovations et pour la création des nouvelles entreprises. La chose la plus cool que le Kazakhstan puisse faire- c’est de regarder comment fait Dubai et d’établir une zone libre pour les projets de la cryptomonnaie en donnant une opportunité d’obtenir une licence pour traiter avec de la crypto. Ainsi, j’en suis convaincu, les milliers d’entreprises arriveront et il y aura son propre Google, Amazon et Facebook au Kazakhstan. Il faut juste le vouloir, arrêter d’avoir peur et essayer ».

La publication de l’article est autorisé sous condition d’avoir mentionné le lien source: https://the-steppe.com/razvitie/vse-chto-vy-hoteli-znat-o-kripte-no-ne-znali-u-kogo-sprosit