Chers partenaires!

Notre équipe technique a terminé les travaux sur les places dans la blockchain - à présent tout est prêt pour que vous puissiez gagner de l’argent sur les transactions de notre réseau. Il ne nous reste qu'à activer les places dans la blockchain. Dans cette notice nous expliquons en détail ce qu’il faut faire et décrivons toutes les étapes nécessaires. 

Si vous utilisez un ordinateur avec un système d'exploitation Windows, avant de commencer le travail, vous devez télécharger et installer le programme PuTTY qui vous aidera lors de la configuration finale de votre nœud. Les utilisateurs de macOS peuvent utiliser le terminal intégré.

Le programme PuTTY est disponible gratuitement sur le site officiel du développeur. Utilisez le lien pour télécharger le programme en choisissant la version compatible avec votre système d’exploitation.

Après l'installation du programme, l'icône PuTTY apparaîtra dans le menu de l'écran de démarrage - vous allez pouvoir commencer à travailler avec.

Comment paramétrer PuTTY

Le programme n’est pas compliqué à paramétrer. Ouvrez-le pour voir ce qu’il y a dedans. Une fois le programme ouvert, la fenêtre de configuration de l’application s'affiche, à gauche vous verrez des différentes catégories et à droite - leurs paramètres.

Le programme se compose de 4 catégories principales:

  • Session — l'onglet principal dédié à la connexion à l’ordinateur distant. C’est ici qu’on indique des paramètres de connexion, l’adresse de port et les préréglages (preset) qui permettent de sauvegarder les données enfin de ne pas avoir à les rentrer à chaque authentification. Il suffit d'écrire une fois les paramètres de la session, les sauvegarder et les utiliser lors du prochain démarrage du programme.
  • Terminal — est nécessaire à l’activation et la désactivation des capacités du terminal.
  • Window — c’est ici qu’on peut configurer le visuel de la fenêtre, la couleur, la police et l’encodage.
  • Connection — la configuration des paramètres de connexion, de l'algorithme de cryptage, de la compression, des clés d'authentification et d'autres valeurs.

Nous n’avons besoin que de deux onglets: Session et SSH. Premièrement, regardons le second pour nous assurer que la version du protocole s’affiche bien sur “2”. En général aujourd’hui on utilise SSH-2, car la première version présente des défauts importants, comme, par exemple, les erreurs dans le schéma de sécurité.

Retournons à l’onglet Session où se trouve les principaux paramètres dont nous avons besoin pour nous connecter au serveur via SSH. Parlons-en un peu:

  1. La première partie inclut les paramètres nécessaires à la connexion: la fenêtre pour entrer l’adresse IP et le numéro de port, le choix du type de connexion.
  2. La partie suivante est dédiée à la création des préréglages qui peuvent être utilisés pour se connecter rapidement à l’ordinateur distant. Le nom de la session doit être indiqué sur la ligne Saved Sessions, pour le sauvegarder utilisez le touche Save. Pour utiliser les préréglages créés il suffit de le télécharger à l’aide de la touche Load.
  3. La dernière partie — les paramètres de la fermeture de la fenêtre quand vous quittez le programme. Valeurs disponibles: Toujours (Always), Jamais (Never), Uniquement en sortie propre (Only on clean exit).

Comme vous pouvez le constatez il n’y a rien de compliqué dans le réglage du PuTTY.


L’achat du serveur dédié

Connexion sur Digital Ocean

Maintenant nous avons besoin d’acheter le serveur dédié. Il existe des dizaines de sites où vous pouvez le trouver. Nous allons prendre un exemple du site populaire DigitalOcean.

Pour commencer vous devez créer un compte sur ce site. Pour le faire utilisez ce lien: https://www.digitalocean.com/

Cliquez sur Sign Up en haut à droite de la page principale.

Vous serez invité à passer le contrôle de sécurité. Après avoir passé le contrôle, sélectionnez la méthode d'authentification. Nous allons montrer l'exemple d'inscription avec un e-mail (ligne du haut).

Après avoir choisi l'inscription par e-mail, il faudra compléter la fenêtre ouverte.


Ensuite vous allez recevoir une confirmation sur votre boite mail.


Dans la lettre il y aura un lien, il faudra cliquer dessus pour confirmer votre compte.


Une fenêtre proposante choisir un mode de paiement s'affichera:


Choisissons le paiement par carte. Dans la fenêtre qui apparaîtra vous devez mentionner les coordonné de votre carte bancaire:

Une fois la carte enregistrée vous pouvez acheter le serveur dédié.

L'achat d’un serveur dédié

Passons à la première étape - l'achat d’un serveur. Dans le menu de DigitalOcean à gauche sélectionnez Marketplace. La boutique du site s’affichera.


Sur la première ligne vous verrez le bloc Docker avec la touche Create Droplet. Cliquez dessus. En sélectionnant ce bloc vous obtenez directement un serveur sur lequel le logiciel dont nous avons besoin sera installé. Par ailleurs, nous allons installer le nœud à l'aide de DOCKER IMAGE.

Une fenêtre de réglages s’affichera. Sur la première ligne sélectionnez le premier type — Ubuntu.

Maintenant choisissez le plan - un simple Basic fera l’affaire. Plus loin vous verrez des prix. Sélectionnez le premier - 6 dollars par mois. Ce sera suffisant.


Dans la section “Choose a datacenter region” sélectionnez le pays du serveur. Prenons, par exemple, Amsterdam.

Maintenant dans la section “Select Additional Options” cochez IPv6. Ce n’est pas obligatoire mais ce sera utile.

Maintenant il faut créer un mot de passe. Vous pouvez le faire vous-même ou choisir le mot de passe suggéré par le site.



Nous sommes à la dernière étape. Sélectionnons à présent le nom de votre machine virtuelle. Vous pouvez écrire un nom que vous voulez.



Pour terminer la création de la machine virtuelle, veuillez cliquer sur Create Droplet en bas de la page.



Une fenêtre avec votre projet s'affichera et dans la liste des serveurs vous verrez celui que vous venez de créer. Patientez quelques minutes, le temps que la création du serveur soit terminée.

Connexion au serveur

Ensuite cliquez sur la touche Get Started qui vient d'apparaître sur la ligne de votre serveur.

Une page avec la notice s’ouvrira:
Au mileux de la page vous verrez le texte de la session qu’il faudra copier, vous pouvez le faire en cliquant sur l'icône (deux carrés) à côté. 

Maintenant ouvrez le programme PuTTY sur votre ordinateur. Collez le texte que vous venez de copier dans la ligne Host Name. Supprimer le texte et laisser uniquement les chiffres ensuite cliquez sur Open.

Un avertissement apparaît, cliquez dessus sur Yes.

Dans la fenêtre qui va s'ouvrir, entrez le mot root et cliquez sur Enter.


Maintenant entrez le mot de passe que vous avez choisi lors de la création du serveur sur DigitalOcean et cliquez sur Enter.

Entrez la commande suivante:

docker run -d -p 9335:9335 -p 29333:9333 --env PLATINCOIN_BLOCKS_URI="https://cdn.platincoin.com/db/blockchain" --name plc-node docker.platincoin.com/platincoin/node:9.5  et cliquez sur Enter.

Synchronisation du noeud

Après avoir cliquer sur Enter le processus de l'installation du nœud sur votre serveur démarrera.

Une fois l'installation terminée, passez sur la page de votre serveur sur DigitalOcean. En haut à gauche vous verrez l’adresse ipv4, avec la touche “Copier” à côté. Cliquez dessus - cette adresse vous sera demandée pendant le réglage suivant. Une fois que vous avez cliqué dessus, l'adresse IP sera copiée dans le presse-papiers. 

Maintenant connectez-vous à votre compte PLATINCOIN. Cliquez sur Block Places. En haut au milieu vous verrez Node Status avec la touche Install juste en dessous. Cliquez sur la touche.


Une fenêtre nommée Enter Your IP Address s’ouvrira. Cliquez sur le clic droit de votre souris et sélectionnez “Coller” - l’adresse que vous avez copié tout à l’heure s’affichera.


Maintenant cliquez sur la touche Sync, pour lancer la synchronisation du serveur virtuel.

Ça y est! La synchronisation est terminée. A présent vos places blockchain vous apporteront le profit!